Commencer Maintenant

Salaire dropshipping : combien peut-on gagner grâce au drop ?

Salaire dropshipping : combien peut-on gagner grâce au dropshipping ?

C’est une question qui revient sans cesse chez mes étudiants : combien peut-on gagner grâce au dropshipping ? La réponse simple : autant que vous le souhaitez. Grâce aux nouveaux outils, on peut en effet gérer des business à l’infini en automatisant toutes les tâches. Mais cela demande du temps et de l’investissement et tout le monde n’est pas prêt à faire ce sacrifice. Plus raisonnablement, on peut gagner un salaire confortable grâce au dropshipping assez rapidement. Le secret : de la méthode, du travail, et de la ténacité.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Avant même de discuter gain et salaire, il faut définir ce qu’est le dropshipping. Souvent décrié, peu de gens savent en réalité de quoi ils retournent. Le dropshipping est une forme de e-commerce un peu particulière. En effet, en dropshipping, vous n’avez pas de stock. A chaque fois qu’un client passe une commande sur votre site, vous repassez cette commande à l’identique auprès de l’un de vos fournisseurs. Ainsi, le client est livré, reçoit bien sa commande telle qu’il l’a passée, mais vous n’avez aucune logistique à assurer.

Votre travail principal, en tant que dropshippeur, est finalement de trouver des clients finaux et de passer leurs commandes auprès de l’entreprise qui possède les stocks. Vous déléguez la préparation de la commande, l’envoi et le stockage des produits.

 

L’une des grandes forces du dropshipping, c’est que la plupart des tâches sont automatisables. En effet, une fois que vous avez choisi votre produit et créé votre boutique e-commerce, la publicité et les commandes peuvent tout à fait s’automatiser. Votre boutique est donc capable de tourner par elle-même, sans intervention de votre part. Et c’est là ce qui fait rêver beaucoup d’étudiant : vous pouvez monter des boutiques e-commerce à la chaîne et voir votre chiffre d’affaires augmenter sans cesse. À chaque fois que vous créez un nouveau site, votre salaire augmente. Une mine d’or !


La différence entre chiffre d’affaires, marge et salaire

Avant même de parler chiffre, il est une distinction très importante à faire et que beaucoup de potentiels dropshippeurs n’ont pas en tête. C’est la différence entre le chiffre d’affaires, la marge et votre salaire.

Le chiffre d’affaires, c’est l’ensemble des revenus que vous générez grâce à votre site. Vous ne comptez pas les charges ni les taxes comme la TVA. Si vous vendez votre produit 10 euros, et que vous faites trois ventes, alors votre chiffre d’affaires (CA) sera de 30€. Aussi simple que ça. Pour calculer votre chiffre d’affaires, la formule est la suivante : prix de vente x nombre de ventes = chiffre d’affaires.

La marge c’est le bénéfice que vous allez réaliser sur la vente de chaque produit. En dropshipping, il est extrêmement important de bien calculer ses marges pour avoir un revenu qui soit supérieur à vos charges, sans quoi votre business ne survivra pas longtemps. Le calcul des marges est très simple : prix de vente – prix d’achat auprès de votre fournisseur = marge. Si vous vendez des produits à 30 euros pièce, que vous achetez à 10 euros auprès de votre fournisseur, alors vous appliquez une marge de 20 euros.

Le salaire, enfin, est l’argent que vous vous versez à la fin du mois. Il dépend donc de vos marges, mais aussi des coûts annexes de votre dropshipping, comme le budget que vous investissez en publicité sur Facebook et Google. Pour calculer le salaire de votre dropshipping, il vous faut calculer votre chiffre d’affaires – toutes les charges, taxes et dépenses liées au fonctionnement de votre business. Le salaire est donc bien inférieur à votre chiffre d’affaires.

 

C’est le piège dans lequel tombent de nombreux étudiants : on trouve, partout sur Internet, des formations et des entrepreneurs qui vous parlent de leur business à plusieurs centaines de milliers d’euros de CA mensuel. Mais si les charges sont très importantes, le salaire qui découle d’un tel chiffre d’affaires n’est pas forcément proportionnel.


Combien peut-on gagner grâce au dropshipping ?

C’est là toute la clé de cette question des salaires de dropshippeurs. Combien peut-on gagner en dropshipping ? Eh bien tout dépend de la marge que vous appliquez, de l’optimisation de votre marketing et du nombre de business que vous faites tourner.

Il est tout à fait possible de se verser un salaire conséquent en vendant de « petits » objets mais en appliquant une forte marge. C’est tout l’intérêt de la première étape de ma méthode lorsqu’on se lance en dropshipping : il vous faut vous trouver un produit gagnant. Le produit gagnant c’est le produit qui bénéficie du meilleur rapport entre le nombre de produits que vous vendez et la marge que vous appliquez.

Prenons l’exemple d’un produit qui a très bien fonctionné pendant quelques années : les lisseurs à cheveux. On trouve sur Aliexpress des lisseurs à moins de cinq euros pièce. Si on rajoute les frais liés à la livraison, on peut monter à 8 euros par lisseur. Beaucoup de dropshippeurs ont monté des boutiques en ligne pour vendre ces objets. Ils étaient très recherchés, donc les frais liés à la publicité n’étaient pas importants. En revanche, on pouvait appliquer dessus une marge très forte et les vendre jusqu’à 70 euros pièce. Le calcul est rapide : vous réalisez plus de 60 euros de bénéfice à chaque vente ! En vendant une centaine de lisseur par mois, vous pouvez atteindre un salaire d’environ 500 euros, une fois toutes les charges déduites.

 

Mais on ne vit pas avec 500 euros, n’est-ce pas ? Comme je vous le disais, le secret pour dégager un salaire intéressant en dropshipping, c’est de multiplier les opportunités. C’est tout le problème du lisseur de cheveux : une fois que vos clients en ont acheté un, ils n’en auront pas besoin d’autres. C’est donc un produit à vente unique. Si vous décidez de créer une telle boutique, sachez qu’elle pourra vous fournir un revenu complémentaire. Mais pour en vivre, il vous faudra vraisemblablement créer plusieurs business, et vendre plusieurs objets. En 4 sites avec des produits similaires, vous pouvez donc toucher un salaire mensuel de 2 000 euros grâce au dropshipping.

C’est là le secret du drop : vous pouvez multiplier les boutiques, pour multiplier les sources de revenus. Le grand avantage, c’est que si une boutique cesse de fonctionner pour une raison ou une autre (par exemple, le produit que vous vendez n’est plus disponible chez vos fournisseurs), vous ne serez pas à sec : vos autres business continueront de générer du revenu.


Le salaire que vous toucherez en dropshipping dépendra donc de nombreux facteurs.

Le premier, ce sera votre capacité à trouver des produits gagnants. Rien ne se fait au hasard cependant : de la méthode, les bons outils, et vous pourrez en trouver des dizaines par jour. A condition de savoir où chercher !

Le second, ce sera le nombre de business que vous gérez. Chaque business vous rapportera plus ou moins d’argent. A vous d’identifier les plus rentables et ceux qui, malgré un CA parfois conséquent, ne sont pas rentables.

Le troisième élément, ce sera votre investissement personnel. Créer une boutique, la promouvoir, la faire tourner et l’automatiser, cela peut prendre du temps. Et il faudra le répéter à chaque nouveau business que vous monterez. Votre détermination sera donc la clé de votre réussite en dropshipping.

 

Le salaire en dropshipping peut donc atteindre plusieurs milliers d’euros par mois, comme il peut n’être qu’un revenu complémentaire en parallèle d’une autre activité. Tout dépendra du travail que vous fournirez !


Pour gagner plus en dropshipping, suivez ma formation !

S’il est une chose sûre concernant le salaire que l’on touche en dropshipping, c’est qu’il ne dépend pas de la chance. La clé, c’est la méthode : trouver les bons produits, créer des boutiques qui convertissent, mettre en ligne des publicités alléchantes, calculer correctement ses marges et ses coûts de revient…

Tout cela s’apprend. Découvrez ma formation en ligne en dropshipping : vous y apprendrez toutes les bases nécessaires pour monter un business capable de générer plus de 10.000 euros de chiffre d’affaires par mois. Comme de nombreux étudiants avant vous, vous pourrez ainsi atteindre une indépendance financière nouvelle !