Commencer Maintenant

Est-ce que le dropshipping est illégal ?

Le dropshipping est-il illégal ? Je vous explique tout

Le dropshipping est-il illégal ? C’est une question que me posent beaucoup de mes étudiants. Ils ont en effet peur de suivre une formation qui ne leur permettra pas d’avoir un véritable travail. Cette peur vient de la mauvaise pub qu’a le dropshipping en France. Mais pourtant, le dropshipping n’est pas illégal : vous pouvez monter une entreprise de dropshipping comme n’importe quelle autre entreprise.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Pour comprendre pourquoi le dropshipping est parfaitement légal, il faut en revenir à la définition. Dans sa définition la plus stricte, le dropshipping est en effet une forme de e-commerce en flux tendu. C’est-à-dire que vous, en tant que vendeur, n’avez aucun stock à gérer. A chaque fois qu’un nouveau client passe une commande sur votre site, vous la repassez auprès de l’un de vos fournisseurs. C’est ce fournisseur qui s’occupera de préparer la commande et de l’acheminer jusqu’au client final.

En tant que dropshippeur, votre rôle est donc essentiellement marketing : vous cherchez de nouveaux clients pour un produit qui n’est pas le vôtre. C’est cette recherche, ainsi que les coûts inhérents à votre fonctionnement, qui justifient votre valeur ajoutée et donc votre marge.

On le voit donc : ouvrir une boutique de dropshipping, ce n’est ni plus ni moins qu’ouvrir n’importe quelle boutique de e-commerce. Le fonctionnement de votre business est légèrement différent, mais n’impacte en rien vos clients.

Le dropshipping n’est pas illégal


Le dropshipping n’est pas illégal en soi. Ce qu’il l’est, c’est de faire du dropshipping sans déclarer vos gains, comme beaucoup le font. Ces pratiques répandues font une mauvaise publicité au dropshipping. Mais ce n’est pas l’activité en elle-même qui est illégale. Ne pas déclarer votre chiffre d’affaires l’est, mais comme pour n’importe quel business.

Vous pouvez monter une société de dropshipping comme vous pouvez simplement vous déclarer auto-entrepreneur. Attention cependant dans le cas de ce dernier statut : avec de la vente de marchandise, on atteint souvent assez rapidement le seuil plafond. La plupart des dropshippeurs qui vivent de leur activité ont monté une société à part entière. C’est l’un des points que j’aborde avec mes étudiants dans ma formation.


Pourquoi le dropshipping a mauvaise réputation

Comme je vous le disais donc, le dropshipping est parfaitement légal. Mais il a, surtout en France, très mauvaise réputation auprès de certains. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons.

 

La première, comme je vous le disais, c’est que beaucoup de boutiques sont dans l’illégalité. Non pas parce qu’elles font du dropshipping mais parce que, comme je vous le disais à l’instant, elles ne déclarent pas leurs revenus. Il est en effet assez facile, quand on vend sur internet, de passer sous les radars. Si vous souhaitez vivre du dropshipping, ne le faites pas :  vous risquez de tout perdre du jour au lendemain.

Une autre raison qui explique la défiance populaire vis-à-vis du dropshipping, ce sont les scandales répétés avec les influenceurs. Beaucoup de boutiques de dropshipping font en effet appel à des influenceurs pour promouvoir leurs produits. C’est une façon efficace de toucher une audience large et qualifiée. Cependant, beaucoup d’entre eux proposent des produits bas de gamme avec des marges très importantes ce qui suscite l’indignation. Comme je vous l’expliquais dans mon article « Comment utiliser les influenceurs pour faire du dropshipping », ce genre de promotion est à faire avec des pincettes. Soyez sûr de votre produit, soyez transparent : le retour de bâton peut être très important et faire beaucoup de mal à votre business si vous vous y prenez de la mauvaise façon.

Enfin, la mauvaise publicité du dropshipping vient des marges appliquées. Le grand public n’aime pas que les dropshippeurs appliquent des marges trop importantes sur leurs produits. Lorsqu’on trouve un objet à 5 euros sur Aliexpress, ils estiment que c’est une arnaque de le vendre le triple ou le quadruple (voire plus !) sur votre site. La position se comprend. Mais n’oubliez pas que derrière cette marge se cachent aussi des coûts de fonctionnement qui peuvent parfois être très importants ! Achat de publicité, démarchage de clients, service après-vente…


Le dropshipping peut donc être qualifié d’immoral, d’arnaque ou de quantité d’adjectifs négatifs. Mais il est une chose qu’il n’est pas : illégal.

Ne vous laissez pas influencer : le dropshipping peut vous permettre d’atteindre l’indépendance financière

Malgré ces critiques, gardez à l’esprit que vous pouvez faire du dropshipping honnête. En effet, quelle différence entre une boutique de dropshipping et une boutique de e-commerce classique qui achète ses produits auprès d’un fournisseur tiers ? Le stock. C’est bien souvent la seule différence.


En appliquant des marges honnêtes, en vendant des produits qui soient de qualité, non seulement vous assurez une pérennité à votre business mais en plus vous pouvez éloigner ces critiques tout en atteignant l’indépendance financière. Car c’est là tout l’enjeu du dropshipping : vous permettre de générer vous-mêmes vos revenus pour ne dépendre de personne. Grâce au dropshipping, vous pouvez générer un complément de revenu, voire même un salaire entier si vous vous investissez assez.


Découvrez ma formation en ligne sur le dropshipping

Si vous souhaitez, vous aussi, atteindre cette indépendance financière, j’ai la solution : une formation en ligne 100% gratuite sur le dropshipping. Vous y découvrirez ma méthode infaillible pour créer des boutiques qui vendent et qui font du chiffre. Elle tient en quelques étapes : choix du produit, choix du fournisseur, création de votre boutique en ligne, promotion de votre produit sur Internet. Je vous apprendrai comment réaliser chacune de ces étapes.

À l’issue de cette formation, je vous offrirai deux heures de coaching en tête-à-tête. Nous analyserons les problématiques propres à votre business pour trouver, ensemble, des solutions adaptées qui vous permettront de faire décoller votre chiffre d’affaires. Alors n’hésitez pas et profitez-en : le dropshipping est parfaitement légal, et vous permettra de vivre la vie dont vous rêvez !