Commencer Maintenant

Définition e-commerce : qu’est-ce que le e-commerce ?

Le e-commerce est en vogue ! On en entend parler partout et plus encore depuis la crise du Covid-19. Le gouvernement n’a eu de cesse de presser les petites entreprises à se lancer dans le e-commerce, le click and collect, la vente en ligne… Mais de quoi s’agit-il ? Aujourd’hui, je vous propose une définition du e-commerce et de ses différentes formes.
 

Le e-commerce ou la vente en ligne, de quoi s’agit-il ?

Le e-commerce, c’est tout simplement du commerce en ligne. Vous en avez déjà vraisemblablement fait, au moins en tant que client. A chaque fois que vous commandez un produit en ligne, vous faites du e-commerce. Qu’il s’agisse de livres, de vêtements, de mobilier ou de n’importe quoi d’autre : le e-commerce n’a pas d’industrie.

 

Pourquoi faire du e-commerce ?

Plus que jamais, le e-commerce est un atout pour de nombreuses entreprises. Chaque année, le nombre d’internautes ne cesse de grandir et le nombre d’internautes qui commande en ligne aussi. Ce mouvement s’est encore accéléré depuis le Covid et les confinements successifs. Les gens ne pouvant plus aller acheter en magasin, ils se sont rabattus sur les sites de leurs enseignes favorites et en ont découvert de nouvelles.

Le e-commerce est donc un secteur en plein essor. Que vous soyez une petite entreprise ou une grande multinationale, avoir un site et être visible en ligne, sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux, est une nécessité.


Quelques chiffres sur le e-commerce en France :

D’après un article du Blog du Modérateur, voici quelques chiffres sur le e-commerce en France en 2020.

-        Le e-commerce représente 112 milliards d’euros de dépense. C’est 8.5% de plus qu’en 2019 et cette tendance s’accélère encore en 2021.

-        Le e-commerce représente environ 13,4% des ventes totales contre 9,8% en 2019. Là encore, le confinement est à l’origine de cette hausse.

-        En 2020, plus de 17 000 commerces ont ouvert leurs portes en ligne. Les aides gouvernementales, comme le Chèque numérique, ont aidé de nombreux commerçants qui ont senti le filon

 

On le comprend donc avec ces quelques chiffres : le e-commerce représente un marché colossal, grandissant, et donc des opportunités business pour vous. C’est pourquoi de plus en plus d’acteurs s’y engouffrent et font preuve d’originalité.


Les différentes formes de e-commerce

Vente en ligne

La vente en ligne, c’est certainement la forme la plus connue de e-commerce qu’on puisse trouver. Vous avez un magasin, un stock et vous décidez de publier votre catalogue en ligne. Les internautes peuvent acheter vos produits et vous vous occuper de les livrer à l’adresse qu’ils ont renseignée dans des délais raisonnables.

Toutes les grandes enseignes pratiquent la vente en ligne.


Click and Collect

Le Click And Collect s’est popularisé pendant la crise du Covid-19. Le principe est très simple : un internaute commande en ligne et vient retirer la commande sur le lieu du magasin, quelques heures plus tard. Il évite ainsi les queues d’autres consommateurs et n’a pas à payer de frais de livraison.

On retrouve cette forme de e-commerce chez les spécialistes de la grande consommation, comme les supermarchés (vous pouvez faire vos courses bien plus rapidement), ou les petits commerçants qui n’ont pas forcément de moyens logistiques suffisants pour assurer des livraisons chez l’habitant.


Dropshipping

C’est une forme de e-commerce très populaire. En effet, n’importe qui peut se lancer en dropshipping, avec très peu d’investissement. Chaque euro dépensé rapporte.

La définition du dropshipping la plus répandue est qu’il s’agit d’une forme de e-commerce en flux tendu. Ainsi, lorsque vous faites du dropshipping, vous n’avez pas de stock propre. Vous repérez des fournisseurs qui vendent le produit que vous avez dans votre catalogue. A chaque fois qu’un internaute passe une commande sur votre site, vous repassez la même commande auprès de votre fournisseur. C’est ce dernier qui s’occupera d’acheminer la commande chez le client final. Vous n’avez donc pas à vous soucier de logistique.

Le dropshipping est aussi très populaire car il est facilement scalable. Une fois que votre boutique est bien en ligne, vous pouvez tout automatiser. Dès que vous recevez une commande, celle-ci est repassée automatiquement chez votre fournisseur. Vos campagnes marketing, qui visent à capter de nouveaux clients, une fois mises en place et optimisées, tournent toutes seules. Au fond, une boutique de dropshipping bien menée est une source de revenus passifs. Vous pouvez alors utiliser votre temps pour profiter de la vie, ou pour monter d’autres boutiques jusqu’à atteindre votre objectif financier.

Pour se former au e-commerce, suivez ma formation

Plus qu’une définition du e-commerce, vous souhaitez surtout vous former à la vente en ligne ? Vous êtes au bon endroit ! Je propose en effet une formation e-commerce en ligne 100% gratuite qui vous donnera toutes les clés pour réussir en ligne. Choisir ses produits, créer des boutiques en ligne, faire la promotion de sa marque et automatiser son business : tout cela n’aura plus aucun secret pour vous. Je propose aussi une formation en dropshipping, elle aussi digitalisée et gratuite, si ce business vous intéresse.

À l’issue de ces formations, je vous offrirai deux heures de coaching gratuit et personnalisé. Ensemble, nous étudierons votre projet pour apporter des solutions aux problématiques que vous pourrez rencontrer.

N’hésitez plus et, comme des dizaines d’étudiants avant vous, faites confiance à une méthode qui a fait ses preuves maintes fois. Atteignez-vous aussi l’indépendance financière grâce au e-commerce !