Commencer Maintenant

Autoentrepreneur & dropshipping : tout ce qu’il faut savoir

Trop de dropshippeurs aujourd’hui ne l’ont pas fait et renvoient une mauvaise image du métier. Mais sachez que si vous vous y prenez correctement, alors un business de dropshipping est un business comme un autre. Pour vous lancer dans le dropshipping, il vous faudra donc un statut d’autoentrepreneur officiel. De quoi s’agit-il ? Comment l’obtenir ? Je vous explique tout cela.

Qu’est-ce que le dropshipping ? 

Pour comprendre pourquoi il faut un statut d’autoentrepreneur en dropshipping, il faut d’abord bien comprendre ce qu’est le dropshipping. Le drop est un format de e-commerce très spécifique : contrairement à d’autres formats plus classiques, vous ne disposez d’aucun stock. 

Ainsi, à chaque fois qu’une commande est passée sur votre site, vous la repassez immédiatement auprès de votre fournisseur, à l’identique, en empochant une marge au passage. 

Un dropshippeur génère donc un chiffre d’affaires (le total de ses ventes), a des coûts (l’achat des marchandises auprès de son fournisseur, les dépenses publicitaires pour trouver de nouveaux clients, et toutes les dépenses liées au maintien du site internet), et dégage une marge (son chiffre d’affaires moins ses coûts). Un business de dropshipping fonctionne donc comme n’importe quelle entreprise et doit donc effectuer les mêmes démarches administratives que d’autres entreprises. Cela inclut donc de créer son entreprise, de l’enregistrer auprès des autorités compétentes et de payer des charges liées à son activité.

Qu’est-ce qu’une autoentreprise ? 

Pour déclarer son entreprise, on a plusieurs choix : SARL, EURL, micro-entreprise (ou autoentreprise) … Toutes ces formes disposent d’avantages et d’inconvénients qui leur sont propres. Mais le cas de l’autoentreprise est particulier et est sans doute le plus pratique dans le cadre du dropshipping.  

L’autoentrepreneur peut en effet créer une entreprise individuelle. Les démarches administratives sont en général simplifiées, ce qui permet aux autoentrepreneurs de se lancer dans leur activité plus rapidement et plus facilement. De plus, l’autoentreprise permet d’être exonéré de TVA jusqu’à un certain seuil (85 800€ dans le cas de la vente de marchandises). Vous pouvez garder ce statut d’autoentrepreneur jusqu’à atteindre un seuil de 176 200€ HT de vente de marchandise : à votre lancement, c’est donc en général largement suffisant. Pour les plus gros dropshippeurs, il faut cependant considérer un nouveau format au bout d’un certain temps.

L’autoentreprise pour le dropshipping est donc un format à privilégier, surtout si vous débutez. Vous vous éviterez ainsi beaucoup de fatigue administrative et vous pourrez bénéficier de la souplesse de ce statut.


Comment devenir autoentrepreneur dans le dropshipping ? 

Comment devient-on autoentrepreneur en dropshipping ? C’est en fait très simple et en quelques étapes vous obtiendrez votre statut et vous pourrez commencer à vendre en ligne. Toutes les étapes de la création d’une autoentreprise à retrouver sur le site de Service Public.

Déclarer son activité et créer son entreprise

Pour créer une entreprise, il faut lui choisir un nom et une domiciliation (une adresse physique à laquelle on peut trouver et contacter votre entreprise). En tant qu’autoentrepreneur, votre adresse personnelle peut faire l’affaire. Il faudra aussi choisir plusieurs options : forme de votre entreprise, mode de paiement de l’impôt… 

Une fois ces sélections faites, il faut déclarer son entreprise auprès de l’URSSAF, le service qui gère la création et la gestion des micro-entreprises en France. Là encore, tout est très simple et vous êtes assisté tout au long de la démarche. En quelques clics, votre activité est déclarée.

Obtenir son SIRET

Le SIRET, c’est la carte d’identité de votre entreprise : il est extrêmement important. Une fois que vous aurez complété vos démarchés pour devenir un autoentrepreneur en dropshipping sur le site de l’URSSAF, vous le recevrez en quelques jours à l’adresse de la domiciliation de votre entreprise.

Démarrer votre activité

Une fois que vous avez votre SIRET, vous pouvez démarrer votre activité de dropshipping. Pour cela, il vous faut trouver un produit gagnant, créer une boutique en ligne, trouver le bon fournisseur, et vous assurer que votre clientèle est satisfaite par votre produit et votre service : c’est maintenant que l’aventure commence !


Tout ce qu’il faut savoir sur le statut d’autoentrepreneur en dropshipping

Le statut d’autoentrepreneur offre de nombreux avantages pour le dropshipping. En voici quelques-uns. 

D’abord, comme je vous le disais, il est possible de générer du chiffre d’affaires jusqu’à 176 200€ par an. Un seuil large si c’est votre première année d’expérience, mais que beaucoup de dropshippeurs finissent par dépasser une fois qu’ils sont installés et qu’ils commencent à lancer plusieurs boutiques. A ce moment cependant, pas de panique : vous générerez vraisemblablement suffisamment de revenus pour louer les services d’un juriste ou d’un comptable, qui vous aidera à faire évoluer votre entreprise d’un point de vue administratif. 

Ensuite, le statut d’autoentreprise offre beaucoup de flexibilité par rapport à votre activité. Que vous fassiez du dropshipping à temps plein ou qu’il s’agisse d’une activité annexe, vos cotisations sont calculées chaque mois par rapport à votre chiffre d’affaires réalisé. Si vous mettez votre activité en pause un jour et que vous ne faites aucune vente sur le mois, alors vous n’aurez aucune cotisation à payer. Ce système vous permet d’assurer de la trésorerie : vous ne payez que lorsque vous recevez de l’argent. Il est donc très facile de calculer votre coût de revient à chaque vente : lorsque vous trouvez un nouveau client, vous payez pour sa commande auprès de votre fournisseur, vous cotisez pour votre entreprise et vous touchez votre marge.


Vous êtes autoentrepreneur en dropshipping ? Découvrez ma formation en ligne

Vous avez enfin eu votre statut d’autoentreprise et souhaitez vous lancer en dropshipping ? j’ai ce qu’il vous faut : une formation au dropshipping gratuite et entièrement en ligne. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour lancer une boutique qui fonctionne, trouver de nouveaux clients, et la faire grandir jusqu’à vous assurer une indépendance financière. 

Comme des dizaines d’étudiants avant vous, vous découvrirez les étapes du lancement d’une boutique de e-commerce et vous apprendrez à utiliser les outils les plus performants du marché pour trouver et exploiter des opportunités. Bonus : au terme de cette formation, je vous offrirai deux heures de coaching en tête-à-tête, et nous analyserons ensemble vos problématiques personnelles, pour y trouver des solutions concrètes. 

N'hésitez plus et rejoignez vous aussi cette formation pour vous lancer !


Tous nos articles